LA FETE DE SAINT JEAN

Pendant l'année il y a deux solstices, un en hiver et un en été. C'est lors de ce dernier que l'on célèbre la Saint Jean. Pour la célébration de cette fête les feux sont très importants.  

L'arrivée du solstice d'été, Saint Jean , représente l'iniciation d'un nouveau cycle dans la nature, dans les champs et dans toutes les activités qui ceci engendre. C'est le passage du printemps à l'été, et les agriculteurs profitent de ces longues journées pour leur travail. C'est pendant ce cycle que se célèbre autour de la Méditerrannée la fète de Saint Jean.  

Chaque ville et village de Catalogne et des îles baleares célèbrent la fête avec leurs particularités. Nous avons voulu présenter cette célébration en faisant un parcours parmi certaines villes et villages catalans: Barcelone, Ciutadella, Parets, Valls, Ventalles, Vidreres. 

Pendant un mois avant le solstice de Saint Jean, les enfants qui habitent en Catalogne préparent tout pour allumer le feu la nuit de Saint Jean. Ils ramassent des objets en bois et entassent le tout sur la place du village ou dans différents endroits si possible éloignés des agents de police et des pompiers, lesquels sont obligés, par différents arrêtés, d'empêcher que ces feux s'allument. Question de sécurité! et ceci évidemment au grand dam des petits.  

Mais les enfants pleins d'illusions, malgrè tout et juste quand la nuit tombe, avant la fête, regroupent tous les morceaux de  bois et allument le feu.  
La fête, pour les enfants, est une aventure mais les adultes, y participent avec des danses populaires, des chansons et en mangeant de la coca accompagnée de "cava", vin mousseux fait avec la méthode champenoise.  

Les origines de cette fête ne sont pas très  claires, pour les uns elle provient d´Orient, et la fête répresente la fecondité du feu; pour les autres elle provient de la civilisation celtique, d´autres disent qu´il s'agit de la commémoration de l´incendie de Rome par Néron,  certains  célèbrent le bâptème de Saint Jean...  

Le feu est l´élément le plus important, les flammes acquièrent des propietés magiques et veillent pour la santé de la ville pendant l'année , il réprésente le soleil  qui est l'élément de purification des rituels païens, cette croyance donne naissance à différentes activités qui ont lieu autour du feu.  

eau est aussi un des éléments importants de la célébration de Saint Jean, elle se transforme magiquement pendant cette nuit et acquière des propietés speciales et medicinales; la tradition veut qu' à minuit l´eau se transforme et grâce aux propriétés qu'elle acquiert elle a la vertu de guerrir tous les maux et de procurer de la chance; aussi les sorcières l'utilisent pour deviner le futur.  

La nuit de Saint-Jean il est traditionnel d'aller ramasser des herbes pour utiliser leurs propietés médecinales ou magique selon les croyances; une autre tradition dit que les herbes protègent des mauvais génies et il est donc conseillable d'accrocher de grands bouquets chez-soi. La verveine est la plante sacrée de cette célébration et de là provient en espagnol, le nom donné à la célébration de la fête de Saint-Jean "verbena".  

D'autres éléments  traditionnels sont tous ceux qui traitent de l'amour et qui apparaissent essentiellement dans les danses et les chansons.  

Bien que  quelques unes de ces traditions se soient perdues,  actuellement le soir du 23 juin pour célébrer la fête on continue à manger de la coca, à lancer des pétards, à danser et  chanter autour du feu. 

 

Actuellement vous pouvez écouter  le VIRONDO,  lorsque notre travail sera terminé, dans cette fenêtre vous trouverez  une diversité de chansons typiques de la fête de Saint Jean. 
 

La nuit de Saint Jean 

Saint Jean c'est la nuit de l'amour. Si nous nous attardons à lire des poèmes et des chansons Catalanes, nous en trouvons beaucoup qui mettent en relation Saint Jean et l'amour.  
Voici une chanson dont le thème est le mal d'amour; un garçon est très triste parce que son amour est impossible à cause du refus de ses beaux-parents.  

  •  Son père lui a dit:  
    -Jean, pourquoi tu ne t'amuses pas?  
    -Comment veux tu que je m'amuse  
    si on m'a enlevé ma bien aimée.  

    Ils l'ont emmenée loin de moi  
    pour que mes yeux ne la voient pas.  
    Ah, mon Dieu, qu'elle souffrance!  
    Ce sont deux coeurs qui souffrent.  

    Un jour je suis passé  
     devant son portail ;  
    elle s'est mise à pleurer;  
    et moi j'ai pleuré plus qu'elle.  

La Bolangera de Berga   
  
En Catalogne pendant les fêtes de Saint-Jean on allume un grand feu dans la plupart des villes et villages  avec du  bois à brûler, ramassé dans les fôrets, et tout le monde se réunit pour danser et chanter au tour du feu 

Les chançons sont un genre de dialogue entre les personnes qui dansent.  

Quand le chanson est terminée, lesdanseurs et les danseuses croisent les mains sur leur poitrine et font une révérence au feu.  
 

Les fêtes à Vidreres.   
  

A Vidreres ce sont les jeunes filles qui s'occupent d'allumer un grand feu, sur la place de l'église, avec du bois qu'elles vont ramasser dans la fôret. Pendant qu'elles préparent le feu, d'autres villageois préparent les tables et y installent les coques qui seront mangées après les danses.  

Traditionnellement les jeunes filles et les jeunes hommes à marier dansaient au tour du feu et souvent naissaient de belles histoires d'amour grâce à cette communion, où le feu était le temoin principal.  

  • Dance en rond Catherinette,  
    dance en rond Catherineau.  
    On a mangé la viande de la marmite  
    et les oeufs du pondoir.  

    Ma mère m'appelle étandard,  
    je ne suis pas un étandard,  
    parce que si j'étais un étandard  
    j'irais à la procession.   

  
 

 
 

 
 

LA FLAMME DU CANIGOU  

Chaque année le 22 juin un groupe de personnes monte au sommet du Canigou par allumer un feu et le surveiller toute la nuit. Dès que le jour commence, ces personnes descendent du Canigou jusqu'au Castellet de Perpignan avec la torche qui a allumé le grand feu et qui servira à transmettre la flamme qui allumera les différents feux de Saint Jean répartis tout au long de la géographie Catalane.  

C'est en 1955 que Francesc Pujades pris l'iniciative d'allumer un feu la nuit du solstice d'été au sommet du Canigou et à partir de celui-ci allumer tous les feux des villes catalanes comme la flamme du Canigou.  

Au début, dût à la situation politique que vivait l'Espagne, la flamme du Canigou et les feux de Saint Jean en Catalogne ont été clandestins. Au commencement cette flamme ne parcourrait pas un grand trajet mais peu à peu et au fur et à mesure que les années passaient, cette flamme arrivait chaque fois dans plus de  villes. Actuellement elle arrive jusqu'au "Pays Valencien" et "Alguer".  

La flamme du Canigou est une expression du sentiment populaire. La fête de Saint Jean suppose pour les catalans un signe d'identité, dont la langue catalane serait le moteur. Maintenant l'organisation TIC (Traditions et Coutumes) et celle qui s'occupe de faire arriver la flamme.